Call to Prayer

La gambiste et directrice du Hathor Consort Romina Lischka, spécialiste de la musique européenne ancienne, et la chanteuse, danseuse, poète et actrice tunisienne Ghalia Benali, ambassadrice de la musique arabe, s'unissent à l'occasion de ce fascinant projet explorant l'intersection de leurs cultures musicales. En mêlant par exemple la musique de Marin Marais avec les maqams arabes classiques sur de la poésie arabe et avec des ragas Dhrupad indiens, elles révèlent la vérité universelle de la musique et de la poésie dans différents contextes culturels et historiques et saisissent leur esprit commun. (+)





Mr. Demachy - Pièces de violle en musique et en tablature

Mr. Demachy
Romina Lischka - basse de viole (+)




Orpheus' Noble Strings

Dowland, Pilkington, Hume, Corkine, Danyel, Ferrab
Orphée et sa lyre : y a-t-il une image plus belle de la puissance de la musique ? orphée pouvait émouvoir aux larmes même les pierres, il sut même apitoyer les portes de la mort. La musique bouleverse le monde, c'est aussi ce dont avaient conscience les compositeurs de la Renaissance anglaise. Bien plus, la musique est l'âme du monde, une force unificatrice. (+)





EN SUITE

Marin Marais, Sainte Colombe, Robert de Visée
La viole de gambe et le théorbe : voici deux nobles instruments à cordes, auréolés de grandeur et de finesse, frères en art. L'intime né de leur complicité dans le baroque français est à la source de cet enregistrement.
Malgré qu'ils diffèrent d'aspects et de techniques – l'un est frotté, l'autre pincé-, les deux instruments ont plus en commun que ce que l'on pourrait penser de prime abord. (+)



EN COLLABORATION

Hathor Consort