La Chambre Bleue - „Musique precieuse“ aux salons parisiens

 

 

Céline Scheen - soprane
Romina Lischka - viole de gambe
Sofie Vanden Eynde - théorbe

 

 

Bleue. La couleur de l'Empirée. La couleur d'Uranie, la muse qui porte le monde dans sa main. Dans le salon bleu de Madame de Rambouillet, les «précieuses» conversaient dans une ambiance d'élégance qui ne connaissait pas de frontières, avec tout le raffinement du XVIIème siècle. Trois musiciennes recréent les couleurs de ces gracieuses précieuses : blotissez-vous dans des sonorités qui tout comme des paroles enrobent la vérité dans des voiles de satin bleu-clair. Un programme de musique composée par M. Lambert, E. Moulinié, M. Marais, R. de Visée, M.A. Charpentier, S. Le Camus, St. Colombe, J.C. de la Barre, et M. Lambert.

 

 

 

Formée par Vera Rosza à la Guildhall School of Music and Dramade Laundres, lauréate de plusieurs concours, Céline Scheen est aujourd‘hui l‘invitée de nombreux festivals de musique ancienne. Sollicitée par les meilleures formations de musique baroque actuelle - Musiqua Antiqua Köln, les Talents Lyriques, le Ricercar Consort, le Concert des Nations... - elle collabore avec des chefs aussi éminents que Reinhard Goebel, Louis Langrée, Ivor Bolton, René Jacobs, Christophe Rousset, Andrea Marcon, Jordi Savall, Philippe Pierlot, Philippe Herreweghe, Skip Sempé, Jean Tubéry, Leonardo Garcia-Alarcon..Elle est familière du répertoire d‘opéra des XVII et XVIIIèmes siècles.

Ses projets incluent un disque d'airs de cour avec Eduardo Eguez, les Vespres de Monteverdi avec le Ricercar Consort en mai 2010, La Messe en si de J. S. Bach sous la direction de Jordi Savall en avril 2010, Plusieurs programmes de musique italienne avec La Fenice ; « Bellérophon » de Lully avec Les Talens lyriques en juillet 2010,en décembre à Paris ( avec un enregistrement), et en janvier 2011 à Vienne, ; Des cantates avec ce même ensemble ; une reprise de « La resurrezione » ( Magdalena) de Haendel avec l'ensemble « collegium Vocale 1704 » ainsi qu'une longue série de Vespres de Monteverdi à Prague avec cet ensemble ; un récital d'airs de concert de Mozart avec orchestre au festival Accademia delle crete senesi sous la direction de Philippe Herreweghe, ainsi que le lagrime di san Pietre de Lassus ; et d'autres nombreuses collaborations et projets réjouissants.

<<Retour

Hathor Consort