Orpheus' Noble Strings

 

 

Thomas Hobbs - ténor

Romina Lischka viole de gambe et lyra viol
Sofie Vanden Eynde - luth

 

 

Orphée et sa lyre : y a-t-il une image plus belle de la puissance de la musique ? orphée pouvait émouvoir aux larmes même les pierres, il sut même apitoyer les portes de la mort. La musique bouleverse le monde, c'est aussi ce dont avaient conscience les compositeurs de la Renaissance anglaise. Bien plus, la musique est l'âme du monde, une force unificatrice. Thomas Hobbs célèbre les visages multiples de la musique que revèlent les chansons pour luth, en particulier celles de T. Campion et J. Danyel. Ce n'est pas seulement le luth qui accompagne le chant ; ce sont aussi des instruments que l'on entend moins souvent, comme le lyra viol, la bandora, l'orpharion. Munies de cordes généreuses, ces instruments font retentir le son de la lyre magique d'Orphée.

 

 

 

 

 

<<Retour

Hathor Consort